English

logo des Archives des jésuites au Canada en-tête de la page

Les Algonquiens, composés principalement des Montagnais, des Abénaquis, des Outaouais et des Micmacs ont un mode de vie nomade. Leur société est en outre régie par un système patrilinéaire. À l’arrivée des jésuites, les communautés algonquiennes occupent une grande partie du territoire actuel du Québec.

Les Iroquoiens se distinguent des Algonquiens de par leur mode de vie plutôt sédentaire. Les nations iroquoiennes, dont les Hurons (Wendat), ainsi que les tribus iroquoises membres de la confédération des Cinq-Nations (Agniers, Onneiouts, Onontagués, Goyogouins, Tsonnontuans), vivent en effet dans des habitations en dur, des maisons longues, et ne se déplacent que lorsque la terre qu’ils cultivent et qui assure leur subsistance, est épuisée. Ils occupent alors le bassin dit des Grands Lacs.

gravure tirée des Voyages de Samuel de Champlain représentant quelques costumes des amérindiens
passez à la page précédente
passez à la page suivante